vendredi 4 janvier 2013

10 007 après J.C








Le voyage vers l'Eternité commence.

Les dimensions se séparent, se fondent. Elles ne sont plus que les plans géométriques
d'une image. Les strates du temps, superposées, imbriquées.

L’intérieur de la machine devient l'univers dans son entier, les objets s'aplanissent et leur profondeur se révèle infinie. L’extérieur fluctue en fonction des aléas de l'esprit, il se transforme en kaléidoscope d'énergie pure. La vitesse est si grande que le temps est l'espace s'annulent. Le néant prend possession des sens, il inverse la perspective.

Et soudain, la structure du cosmos, invisible, s'effondre. L'existence n'existe plus. L'Éternité est atteinte.

La conscience, seule entité perdurant dans ce vide/plein s'englobe elle-même, elle est absolue. La vie n'existe qu'en elle, pensée, mémoire et souvenir du temps lui-même. Mais la sphère se déploie et des images éclosent, réunissant le passé, le présent et le futur et déformant la surface de la réalité.






 C'est alors que la cycle s'enclenche à nouveau, rayonnant à la vitesse de la lumière.
Devant une telle mobilité, microcosme et macrocosme ne se dévoilent plus, les sens ne se concentrent plus que sur une seule chose: l'unité dans laquelle ils évoluaient lorsque l'âge existait encore, l'être humain.

La réplique de ce qu'il était apparait, évoluant entre les années selon un rythme logique mais inaccessible pour la pensée. Nous y sommes.




2 170 après J.C.






 6 088 après J.C.







 10 007 après J.C.


C'est terminé.
Le processus n'aura duré qu'à une échelle énergétique mais le temps est à nouveau présent, et le présent est enfin à sa place.

Les éléments du monde se sont rétablis et il est désormais l'heure de ...











C'est le dernier jour, alors hâte-toi à la vitesse de la lumière de cliquer !

Bruit du jour: Wu Lyf / Heavy Pop

3 commentaires:

  1. http://4.bp.blogspot.com/-R7wRjCoESBo/UOXcpom7auI/AAAAAAAAA2Q/tr8bWo4ad3U/s640/bordel004.jpg

    Quelle forme étrange, pointée vers le haut, rugueuse et pleine de matière, coiffée en son sommet par ce qui ressemble étrangement à un chapeau arrondis un peu comme...

    RépondreSupprimer
  2. Monolithe, monument, entropie, formes géométriques, temps qui s'écoule, rapport au mouvement, dégradation et retour aux origines... J'ai chez moi un gros livre qui parle un peu de tout ça, c'est rigolo.

    RépondreSupprimer
  3. je crois que t'as pas encore trouvé la technique pour faire tes pesos. Je sais pas...tout le reste est super, on voit bien que t'es travailleur et tout, mais tes persos ne sont pas le reflet de tes capacités..mais y'a pas de quoi flipper hein! Je pense que c'est en produisant des masses de BD que tu vas rééquilibrer la balance.
    Et à ton âge, Bouelt-sensai dessinait comme une merde.

    RépondreSupprimer